• carnaval de Hautecourt Romaneche 2016 merci le comité d'animation !

    carnaval de Hautecourt Romaneche 2016

    Je sais, j'ai pris du retard pour les articles, mais je vais y remédier.

    Cette année, ce 10 avril que de la mise en situation pour les 60 familles qui ont fait le déplacement ; pas de photo, pas d'enregistrement musical, pas de vidéo, car pas un moment de libre, car grosse journée musicale :

    10 heures, mise en place des instruments dans la petite salle des fêtes bien sympathique de Romanèche, à côté de l'ancienne mairie école, ;

    j'en parle car ce véritable immeuble à 16 fenêtres avec sa cour aux platanes et son préau aux magnifiques dessins anciens d'enfants est à vendre pour,.....devinez combien, 60 000 euros !!!!! Avis aux amateurs qui auraient un projet .......parenthèse ferméee

    Nous avions donc le quartier claviers : piano, synthé, merci Georges d'avoir pris en charge, il y avait même le piano à pouces afro.... ; nous avons donc appris aux petits bout de choux qu'un piano n'est pas une batterie, non non non, on ne tape pas dessus à pleines mains.

    Désolé pour certains, j'avais oublié la pédale de soutien, qui a manqué à certaines...

    le quartier guitares (basse, sèche, électrique) : et oui, une guitare électrique est plus sensible qu'une guitare sèche, et non, c'est pas la peine de monter le volume de l'ampli à fond pour faire un son de qualité !

    le quartier vents (flutes, harmonica,guimbarde) : les pistons du cornet étaient restés bloqués à la maison, et je ne me sentais pas encore au point pour la clarinette. La flute de pan a en revanche été trrrrès appréciée des préados. Franchement, depuis que la flùte n'est plus obligatoire (mais non je plaisante !!!)

    Les percussions étaient dehors (et oui, c'était une journée très ensoleillée !) pour éviter de couvrir tous les autres instruments en salle ; le djembé joue toujours et plait toujours autant ; les bongos attirent toujours autant les tout petits ! Un "2 ans" peut faire des mini concerts avec les adultes. Tout comme leurs parents d'ailleurs.

    Le tout agrémenté de gauffres, bonbons, buvette et Cie, nous n'avons pas vu passer la journée. Nous avons du arrêter en fin d'après midi, car un autre évènement nous attendait "brûler Monsieur Carnaval" :

    procession accompagnée d'une batucada improvisée : bâtons, maracas à base de bouteilles d'eau, darbuka, casseroles, tout est bon dans la percussion ; quand on pense qu'il faut parfois dans certaines structures une année de préparation pour un concert annuel, cela laisse rêveur....enfin !

    Le monsieur a bien brûlé. De beaux échanges avec les familles des communes environnantes sur l'apprentissage de la musique, du moins ce qu'il en reste ;

    mais il en reste (des apprentissages) à développer en dehors des harmonies et écoles de musiques "classiques". Ceci est une autre histoire !

     

    « galerie du 8 décembre2015fête de l'acacia »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Jeudi 27 Avril à 09:43

    Bonjour 

    Beau site

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :